Portrait d’une chercheuse PROSNOW : Paola Marson

Classé dans : Non classifié(e) | 0

1. Bonjour Paola, pourriez-vous nous en dire plus sur vous  ?

Je suis actuellement Post Doc à Météo France, à Toulouse. Je suis statisticienne et titulaire d’un doctorat en changement climatique. Je travaille sur des méthodes statistiques pour la correction des biais des modèles climatiques et pour la réduction de leurs prévisions à des échelles spatiales plus fines. Je m’intéresse également à la spatialisation des champs météorologiques, et tous mes travaux portent spécifiquement sur les zones montagneuses.

2. Quel est votre rôle au sein du projet PROSNOW ?

Avec Christian Viel, je fournis les prévisions de l’ensemble des variables atmosphériques (telles que la température de l’air, les précipitations, le vent, … ), qui constitueront les entrées des modèles de manteau neigeux. Comme les prévisions sont nécessaires sur les sites distincts de chaque station de ski, nous devons recourir à des méthodes statistiques pour projeter ou mettre à l’échelle sur ces sites les résultats des modèles climatiques, qui sont à l’origine produits sur une grille spatiale plus grossière. Un des aspects intéressants de PROSNOW, est de fournir les prévisions en combinant les prévisions météorologiques, sous-saisonnières et saisonnières selon une approche homogène.

3. Quelles sont vos attentes concernant PROSNOW ?

J’attends de PROSNOW qu’il mette au point un service climatique pilote qui s’appuie efficacement sur les besoins de la gestion de la neige et, en même temps, qui s’appuie sur des produits de prévision de pointe et les stimule. En ce sens, je pense qu’il constituera un support pratique et solide pour informer les décisions sur la production de neige et le damage, en vue d’une utilisation plus efficace et durable des ressources naturelles.

Les commentaires sont fermés.