Portrait d’un ingénieur PROSNOW : Sébastien Bruyère

Classé dans : Non classifié(e) | 0

1. Bonjour Sébastien, pourriez-vous nous en dire plus sur vous ?

Je suis ingénieur et je travaille à TEC, une entreprise hybride qui associe recherche et conseil sur les thèmes de l’atténuation et de l’adaptation au changement climatique. J’ai une certaine expérience et une passion pour l’efficacité énergétique, en particulier lorsqu’elle est liée aux modes de vie. J’ai fait mes études à Grenoble, il y a donc une petite partie de montagne dans mon cœur, bien que je passe la plupart de mon temps dans les rues de Marseille, qui est un peu vallonnée mais manque définitivement de neige.

2. Quel est votre rôle au sein du projet PROSNOW ?

Faisant partie de TEC, nous coordonnons le projet avec Météo France. Cela signifie que nous devons nous assurer que le projet atteindra son objectif et comprendre le rôle de chaque partenaire afin de savoir qui est le meilleur partenaire à solliciter pour chaque tâche. Nous avons donc un rôle dans différents lots de travail, mais pour le dire rapidement, nous faisons des rapports, nous communiquons, nous fournissons un environnement de travail et nous résumons. Je suis également en charge du développement du démonstrateur, l’interface de service que vous pourrez utiliser à la fin du projet. Je ne suis pas un expert de la neige comme la plupart de mes collègues du projet, mais j’ai tendance à la comprendre de plus en plus, ce qui m’aide à structurer au mieux les informations résultant du service PROSNOW. Parfois, je me mets même à parler de l’équivalent en eau de la neige ou des canons TF-10 lors de mes dîners.

3. What are your expectations regarding PROSNOW?

N’étant pas originaire du monde de la neige, je considère les résultats de PROSNOW par rapport à d’autres sujets que je connais. J’ai assisté à quelques réunions d’acteurs du monde de la neige et j’ai pu constater à quel point la gestion de l’eau et de l’énergie peut être délicate et conflictuelle pour les stations de ski et leur écosystème. Elles ont besoin d’obtenir des informations de plus en plus précises pour gérer leur neige. PROSNOW ne fournira pas de nouvelles informations, mais il structurera les informations existantes de manière plus optimisée. Ainsi, les gestionnaires des stations de ski pourront se fier plus efficacement à ces informations pour une activité qui nécessite des processus de décision rapides. Je m’attends à ce que PROSNOW soit actif à la fin du projet, qu’il plaise aux utilisateurs et qu’il contribue à l’évolution de l’activité des stations de ski.

Les commentaires sont fermés.