Portrait d’un chercheur du projet PROSNOW : Carlo Marin

Classé dans : Non classifié(e) | 0

1. Pourriez-vous nous en dire plus sur vous ?

Je suis chercheur à l’Eurac Research de Bolzano/Bozen, en Italie. J’ai obtenu un doctorat en télédétection après avoir terminé mes études universitaires en ingénierie des télécommunications. Mes recherches portent principalement sur l’analyse de données de télédétection multi-sources et multi-temporelles concernant la surveillance de la cryosphère alpine. Pendant mon temps libre, j’aime faire de l’alpinisme, du ski ou simplement de la randonnée avec mes amis.

2. Quel est votre rôle au sein du projet PROSNOW ?

Avec Claudia Notarnicola et Valentina Premier, je suis responsable de la collecte, de la préparation et de la gestion des données pour les simulations de neige. De plus, nous supervisons la validation des simulations de neige rétrospectives à l’aide de données de télédétection. En exploitant des techniques d’apprentissage de machine de pointe, nous avons dérivé des cartes de la couverture de neige à partir de données Copernicus Sentinel-2 à haute résolution dans des zones à faible certitude afin de les utiliser comme cartes de référence de la couverture de neige pour les activités de validation.

3. Quelles sont vos attentes concernant PROSNOW ?

PROSNOW peut changer la donne pour toutes les stations de ski qui voudraient augmenter leur efficacité en termes d’économie d’eau et d’énergie dans la production de neige. Cela rendra les activités de loisirs d’hiver plus durables et permettra le développement local des zones montagneuses défavorisées dans un environnement influencé par le changement climatique.

Les commentaires sont fermés.